Comment faire un cocktail savoureux ?

Publié le : 28 janvier 20216 mins de lecture

Prendre l’apéro est un plaisir qui ne se refuse pas surtout si le cocktail est délectable à souhait. Ce dernier peut être préparé de deux manières distinctes selon la préférence : alcoolisé ou non. De ce fait, les ingrédients sont multiples et diffèrent d’une boisson à l’autre. En outre, le goût et la texture varient en fonction des proportions des éléments contenus dans le mélange final. Mais comment faire pour épater ses amis avec un cocktail fait maison ? 

Qu’est-ce qu’on entend par « cocktail » proprement dit ?

D’un point de vue étymologique, le terme « cocktail » proviendrait de la déformation orthographique de « coquetier » qui désigne le réceptacle destiné à contenir un œuf à la coque. En effet, le verre utilisé pour déguster cette boisson ressemble étrangement à ce récipient à la forme d’un godet à pied.

Cependant, selon certaines personnes, ce mot tire ses origines de « cock-tail » littéralement traduit par « queue du coq ». Historiquement, il s’agirait d’une boisson concoctée par la fille d’un restaurateur américain, en guise de remerciement aux hommes de son village qui ont retrouvé son coq perdu.

Par ailleurs, d’autres personnes affirment que ce nom provient de l’utilisation de la plume de la queue d’un coq pour détecter l’éthanol dans une boisson alcoolisée. Une pratique courante d’antan qui par synecdoque donne le mot cocktail.

Enfin, bon nombre d’individus s’accordent à dire que ce dernier provient de l’élevage des chevaux dont on coupait un muscle sous la queue pour les faire redresser (cocktailed-horses). En d’autres termes, il s’agissait de différencier les pur-sang des bâtards issus de plusieurs mélanges de lignées diverses. Ainsi, par analogie, le cocktail fait référence à la combinaison de quelques alcools.

N’hésitez pas à visiter le site www.cestmoilechef.fr pour vous faire une idée bien précise de ce dont vous avez envie.

Quels types d’ustensiles utiliser pour la préparation de son cocktail ?

Afin de bien préparer un cocktail, l’usage d’une grande variété d’ustensiles est nécessaire. Vous aurez entre autres besoin d’un verre à mélange gradué pour les préparations qui n’ont pas besoin d’être secouées. Dans le cas contraire, vous devrez disposer d’un shaker pour fermer ledit verre à mélange hermétiquement. Un doseur à alcool est également utile pour garantir l’équilibre des proportions en termes de volume. Afin de garantir l’homogénéité du mélange, il est nécessaire de compter parmi vos ustensiles une cuillère à manche longue pour délayer proprement le fond du récipient. En outre, pour préparer les mojitos, le pilon est un accessoire indispensable. Le bouchon verseur quant à lui, grâce à la présence d’un bec, servira à réduire le flux de la boisson lorsqu’elle sera versée. Avant de boire la préparation, il faudrait penser à employer une passoire à cocktails pour filtrer les dépôts granuleux non mixés. Enfin, si le besoin s’en ressent, d’un point de vue esthétique, avoir sous la main des petits parapluies ou des pailles fera l’affaire pour orner le verre à cocktail. Tous ceux-ci constituent le must-have du parfait barman.

Combien de genres de cocktails peut-on retrouver ?

Les cocktails peuvent être catégorisés en deux grandes familles bien distinctes à savoir le long drink ou « boissons allongées » et le short drink. Ils diffèrent l’un de l’autre par leur quantité allant de 12 à 25 cl et de 7 à 10 cl. Ce type de boisson peut être servi en apéritif ou comme digestif. A titre d’information, le long drink comprend les cocktails rouge passion, les juleps, les collins, les cobblers, les egg nogs ou laits de poule, les cups, les coolers ou panachés de vin, les grogs et les high balls ou whisky-sodas. 

En ce qui concerne le short drink, il englobe les Sours, les after-dinner ou coquetels-digestifs, les shooters communément appelés culs secs ou encore rasades, les daisies ou pâquerettes et les flips.

Quelle est la meilleure recette de cocktail du moment ?

Il existe plusieurs recettes de cocktail mais certaines sont plus élaborées que les autres. Parmi celles-ci figure le cosmopolitan qui fait fureur dans les pubs et les bars classiques. Pour en préparer chez vous, vous aurez besoin d’un verre de martini, 10 ml de jus de citron vert, 30 ml de vodka, 30 ml de jus de canneberge, 15 ml de Cointreau et le zeste de citron vert pour la décoration. 

Pour sa préparation, la première étape consiste à refroidir le verre à cocktail avec de la glace. Ensuite, mélangez les ingrédients précédemment cités dans un shaker contenant quelques glaçons. Mais attention, il ne doit être rempli qu’à moitié pour que vous puissiez le secouer de toutes vos forces. Cette étape ne doit durer que quelques secondes sinon la préparation risque de se réchauffer à cause des mouvements de vas et viens. Puis, versez le tout dans un verre en utilisant une passoire pour le filtrage. Enfin, pressez légèrement le zeste de citron pour libérer son arôme avant de le déposer sur le verre pour faire joli.

 

Plan du site